Ici on fait 7 heures de bus et hop on est sur la côte pacifique, palmier, plage de sable fin et spot de surf. Donc petit weekend entre volontaires d'autres ONG sur la côte, un belge, une française, une grecque et un equatorien. Changement de climat, changement de pays, rien à voir avec les montagnes austères. Ici les gens crient, s'habillent de couleurs vives. Plus d'indigènes mais des metis ou des noirs et aussi ce grain de folie propre aux chaleurs tropicales. Autant dans les montagnes les gens sont réservés et peu expansifs, autant ici les gens sont très démonstratifs. Donc nous voilà à Canoa à au moins 8 heures de bus de quito, sur une plage très longue et au loin des falaises.canoa_playa

A priori le village est très tranquille mais ce weekend c'est carnaval de samedi à mardi. Autant dire que c'est bondé de milliers de jeunes. Heureusement la plage est longue et large. L'eau du pacifique est super chaude et on traine dans des hamacs sur la plage.

dans_le_hamac

Le coucher du soleil est très joli:

coucher_soleil

Le soir, la plage se transforme en une fête énorme, des milliers de gens dansent sous les étoiles devant l'océan sur du reggaeton insupportable à la fin puis sur n'importe quelle musique. Tous les 20 mètres un bar sur la plage avec sa propre musique, un chaos incroyable sans compter les rangées de 4*4 qui emettent leur propre musique. Des equatoriens mais aussi pas mal d'américains et d'européens. On ne trouve pas de logement, tous les hotels sont pleins, à part des tentes mal fichues dans une auberge mais ça suffit. Malheureusement, le 2ème jour il pleut, et les tentes sont innondées. Donc refête sur la plage jusqu'à pas d'heure et on trouve une chambre chez des habitants du village, à 10 dans trois lits. Bref on dort pas beaucoup. 

fete_sur_le_plage

Le lendemain on part pour Mompiche, un village à trois heures de Canoa. Beaucoup plus difficile d'accés, beaucoup plus tranquille, la plage bordée par des palmiers, des petites maisons en bambous, et tout autour la forêt. L'ambiance très décontractée, un brin hippie. L'eau est encore plus chaude qu'à canoa. Les vagues énormes. Cette fois on trouve un petit hotel bien sympa et on se fait littéralement dévorer par les moustiques.

notre_hotel

La nourriture rien à voir avec les montagnes largement meilleure, notemment le ceviche, délicieux, surtout celui de crevette, ce sont pleins de crevettes dans un jus de tomate, citron, oignon et sûrement d'autres trucs pour que ce soit si bon, surtout très rafraichissant avec des bananes frites.

mompiche

plage_mompiche

On fait une petite ballade dans la forêt d'ou on a une vue très jolie sur la baie, mais malheureusement, sans t shirt, ce qui fait que j'ai le dos remplis de piqures. On arrive à un cimetière très joli qui surplombe la mer.